AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CASTINGS Les loups doivent nominer deux candidats, une énigme sera envoyée à la petite fille. Cupidon va devoir désigner deux amoureux, le salvateur devra immuniser un candidat & la voyante décidera de la personne dont elle veut connaitre l'identité.
Le forum est entièrement optimisé pour mozilla firefox, il se peut qu'il y ait des ratés sur les autres navigateurs, notamment sur chrome !
On a besoin de vous, pensez au forum, un tit' vote ici et ici toutes les deux heures :**:

Partagez | 
 

 [PACÔME] 22.12, 11 H 57 [dancing queen...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ҩ Luna
WHO'S THE BIG BAD WOLF ?
☎ ancien compte : nope.
☎ messages : 167
☎ avatar : allison.
Féminin ☎ pseudo : fantom.
☎ prénom : louise.
☎ âge : 25


✉ NOTEBOOK
☎ infos personnelles:
☎ cagnotte: 19.000 €
☎ relations :

MessageSujet: [PACÔME] 22.12, 11 H 57 [dancing queen...]   Sam 22 Déc - 7:53


dancing queen feat pacôme & luna.

Voilà déjà presque une semaine que nous avions tous atterris dans le jeu. Entre amitiés, premiers rapprochements, disputes et autres clash, les premiers " illuminés " apparaissaient. Nathaniel en tête d'affiche et l'autre pucelle, Satine. Des vrais fous, ces deux-là. Malgré le fait que la jeune blonde m'ait l'air assez sympathique... De mon côté, cette deuxième semaine s'adressait forte en rebondissements parce que j'avais pris des bonnes résolutions et avait décidé de ne plus passer pour la " bimbo " ou tout autre salope de service... Oui, la chronique de Lennon et mon titre de " gueuse de la semaine " m'avais ouvert les yeux. Enfin bon. J'avais donc décidé de m'isoler pour réfléchir un instant à mon rôle, ici, et ce avec quoi je devais sortir de l'aventure. Autrement dit, plus de patience, de maturité et sûrement, de calme. La vie en Suède et dans ce chalet est totalement différente de celle à Marseille : là-bas, nous sommes reconnus pour notre côté " fêtard " , justement et c'est ainsi que j'ai toujours grandi. Bref. D'un autre côté, mon métier de danseuse classique professionnelle opérait toujours et si je ne gardait pas la ligne, la forme, mes 7 heures d'entraînement par jour intensives depuis 15 ans déjà allaient s'envoler en une fraction de secondes. [car je fais de la danse depuis mes 4 ans, mais on s'en fout, n'est-ce pas ?]

Je m'étais donc rendue dans la salle de sport ce-matin pour m'échauffer quelques temps et reprendre mes entraînements tout ça... Ma carrière était prometteuse et je ne voudrais pas que mes rêves partent en fumée... Surtout pas. Me voilà arrivée. Chaussant mes pointes d'une main habile et adroite, l'habitude y faisait beaucoup, en short et tee-shirt ample, je commençais la détente par un grand écart facial. C'est bon, je ne l'avais pas " perdu " . Je poursuivais la séance avec un autre type de grand écart, puis l'américain. Je mis en route une musique douce grâce à mon Ipod, que je n'avais pas oublié d'emporter. De la musique classique, lente, relaxante et parfaite pour les sauts de chats et les pirouettes...
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WHO'S THE BIG BAD WOLF ?
☎ ancien compte : Caesar
☎ messages : 273
☎ avatar : Diego Barrueco
Masculin ☎ pseudo : Adoko
☎ prénom : Pauline
☎ âge : 26


✉ NOTEBOOK
☎ infos personnelles:
☎ cagnotte: 19.000 €
☎ relations :

MessageSujet: Re: [PACÔME] 22.12, 11 H 57 [dancing queen...]   Dim 23 Déc - 11:45



~ salle de sport
J'avais sérieusement envie de faire du sport. J'avais l'habitude de faire du sport et le skate me manquait. J'avais prit ma planche mais je n'avais pas encore trouvé d'endroits pour pouvoir en faire. Il y avait il un skate park en ville ? Soit, je m'étais plutôt tourné sur la salle de sport et bien que soulever des poids n'était pas mon keaffe, c'était là bas que je me trouvais. Je n'avais pas entendu la porte s'ouvrir ou se fermer. Je n'avais donc pas fait gaffe que quelqu'un était là aussi. Je m'en rendis compte que je venais à boire, apercevant par un miroir la silhouette de quelqu'un. Je percevais aussi une légère musique de part mon écouteur absent de mon oreille. Je fronçais légèrement les sourcils puis sortais de mon poste pour pouvoir voir davantage. Luna était là, en train d'enchainer des pas de danse, des mouvements de bras. Je ne voulais pas l'interrompre dans son entraînement et c'était pour cette raison que je préférais m'asseoir par terre pour la regarder comme un voyeur. J'ignorais si elle s'était rendue compte que j'étais là mais cela n'allait sûrement pas tarder !



_________________
MSN : pooline@hotmail.fr
Skype : pb.adok0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ҩ Luna
WHO'S THE BIG BAD WOLF ?
☎ ancien compte : nope.
☎ messages : 167
☎ avatar : allison.
Féminin ☎ pseudo : fantom.
☎ prénom : louise.
☎ âge : 25


✉ NOTEBOOK
☎ infos personnelles:
☎ cagnotte: 19.000 €
☎ relations :

MessageSujet: Re: [PACÔME] 22.12, 11 H 57 [dancing queen...]   Dim 23 Déc - 15:22


dancing queen feat pacôme & luna.

Quand je danse, je suis totalement dans mon monde ; je suis transportée par la musique et les émotions que les mouvements peuvent engendrer. La danse, c'est un sport mais je le qualifierai plus comme un art, en réalité. Nous bougeons notre corps tout entier, des doigts de pieds jusqu'au ongles des mains sans ressentir aucune difficulté ou aucune gêne, du moins, je ne l'avais jamais éprouvé... La danse est un réel moyen d'évasion et de repos ; c'est bon pour le corps, le moral et la tête ; c'est une de mes principales raisons de vivre. Et c'est pour ça que quand je danse, je ferme les yeux et je me laisse littéralement bercer, emporter, par la musique. La musique classique. Je suis dans mon monde, mon univers et plus rien ne compte alors...

Et grâce [à cause ?] à toutes ces raisons, je n'avais pas entendu le jeune homme qui soulevait des altères dans la pièce voisine au studio de danse. Je ne remarquais pas non plus ses pas feutrés et silencieux qui entraient dans la pièce où se déroulait mon entraînement. Je n'entendais rien. Quand les trois minutes trente de musique furent passées, je rouvris les yeux et m'épongea le front avec une serviette que j'avais préparée. La danse, c'est aussi un sport intense où toutes nos émotions se mélangent et émergent en mouvement : c'est de la poésie, oui, de la poésie. Tout simplement. C'est une sensibilité que peu de personnes possèdent et que peu de personnes arrivent à faire germer. J'en parle comme un dieu. Je m'impressionne sincèrement. J'aime la danse.

Seulement, quand je rouvris les yeux, Pacôme se trouvait devant moi. Le beau brun s'était effectivement assis par terre, face à moi et à mon baladeur Ipod. Je ne le pensais pas comme ça. En vérité, il me regardait avec de grands yeux, comme étonné, comme admiratif, comme fasciné. Je pense. J'ai toujours su que la danse transformait totalement les êtres, tout le monde. Le charme opère partout. Je ne le pensais pas comme ça, non. Je pensais qu'il se serait moqué, aurait raillé la musique et le côté " classique " de ma danse, qu'il aurait éteint la musique et aurait rouspété. Mais non, rien de tout cela n'était arrivé. Il me regardait, calme et silencieux. Vous voyez un peu l'effet que ça procure ? Merveilleux, n'est-ce pas ? " Pacôme, je ne te pensais pas comme ça. Sincèrement. Et toi non plus, je pense. Tu dois être la seule personne de la maison qui a, enfin, réussi à cerner ma vraie personnalité. Je ne suis pas une pute. "
Sans être une parfaite petite fille gnangnan et tout ce qui va avec, je voulais bien lui faire comprendre que je n'étais pas une fille comme il pensait : une salope, une coucheuse, une connasse. Je m'approchai de Pacôme avec légèreté et le regarda dans les yeux. Il m'inspirait une totale confiance et un grand apaisement et si j'osais lui dire tout ça aujourd'hui, c'est bien parce qu'il n'était pas comme les autres hommes. Je ne lui ai jamais parlé mais je sais que c'est un homme merveilleux.
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WHO'S THE BIG BAD WOLF ?
☎ ancien compte : Caesar
☎ messages : 273
☎ avatar : Diego Barrueco
Masculin ☎ pseudo : Adoko
☎ prénom : Pauline
☎ âge : 26


✉ NOTEBOOK
☎ infos personnelles:
☎ cagnotte: 19.000 €
☎ relations :

MessageSujet: Re: [PACÔME] 22.12, 11 H 57 [dancing queen...]   Lun 24 Déc - 11:58



~ salle de sport
J'étais là, assis comme un spectateur. La vue était magnifique. De part Luna mais aussi par sa danse. J'avais comme l'impression de la voir voler, à ainsi voltiger sur ses pieds en pointe. Je me demandais comment elle faisait pour ne pas hurler. J'avais je n'arriverai à rester en suspension sur mes orteils. J'étais en fait, totalement subjugué et j'avais même arrêté ma musique qui grésillait dans mes écouteurs. La musique prenait fin, Luna se rendit compte de ma présence et bien que j'aurai cru qu'elle m'aurait envoyé chier, parce que je lui avais volé un peu d'intimité artistique, il n'en fut pas ainsi. Elle s'approchait de moi, un sourire en coin sur les lèvres. Et du début à la fin, ses paroles me surprenait. Pourquoi tu dis être une pute ? A cause de la chronique de Candice ? Je marquais une pause. Je ne pense pas que ce soit le cas...tu. Je marquais une pause. Tu dégages tellement de choses quand tu danses Luna. C'est magnifique. J'étais sincère, est-ce qu'elle le captais, ça ? Je repensais à ses dires. Et...Tu pensais que j'étais comment ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ҩ Luna
WHO'S THE BIG BAD WOLF ?
☎ ancien compte : nope.
☎ messages : 167
☎ avatar : allison.
Féminin ☎ pseudo : fantom.
☎ prénom : louise.
☎ âge : 25


✉ NOTEBOOK
☎ infos personnelles:
☎ cagnotte: 19.000 €
☎ relations :

MessageSujet: Re: [PACÔME] 22.12, 11 H 57 [dancing queen...]   Mar 25 Déc - 18:15


dancing queen feat pacôme & luna.

" Pourquoi tu dis être une pute ? A cause de la chronique de Candice ? " Mouais. Entre autres, en fait. Malgré tout, je voyais que le jeune homme s'intéressait vraiment à moi et ne " mimait " pas ou ne se moquait pas, il n'avait pas d'à priori ou ne suivait pas un groupe comme le feraient des troupeaux entiers de moutons ou... des candidats à l'émission... Certains, tout au moins. Pacôme était impressionnant, il avait, comme qui dirait, un " regard " . Il nous regardait et on se sentait instantanément en confiance, on a constamment l'impression qu'il s'intéresse à nous, personnellement et qu'il attache de l'importance à chaque Etre. C'est très passionnant, comme regard. On se sent tout de suite bien et relaxé, quand on est avec lui. " Pacôme, tu sais, j'ai essayé de m'expliquer avec beaucoup d'habitants mais ils restent tous sur leurs à priori, je me suis faite très mal voir, la semaine dernière... Personne ne veut m'écouter. " Non, je n'étais pas sensible. J'étais simplement perdue, totalement perdue. Je ne sais carrément plus où j'en suis, c'est horrible. Dépressive ? Plus jeune, je l'étais. Et j'étais suicidaire, et la sensation que j'ai au jour d'aujourd'hui [l'expression qui ne veut carrément rien dire, hein...] est différente donc... je dirais que non. Bref.

" Je ne pense pas que ce soit le cas...tu. " Tais-toi, ça suffit. Je t'aime déjà, toi. Tu sais remonter le moral, c'est clair. " Tu dégages tellement de choses quand tu danses Luna. C'est magnifique. " Je m'apprêtais à quitter la pièce, pensant que notre discussion était close quand j'entendis les paroles du jeune homme. Alors, sans pouvoir me contrôler, je fondis en larmes et lui sauta dans les bras. J'avais besoin d'affection, l'affection que je n'avais jamais eue et que personne ne m'avait jamais apporté. Je ne sais pas si c'est réciproque mais j'apprécie vraiment Pacôme, déjà. Cet acte est franchement humiliant mais lui, ne dis rien, ne se moque pas, ne recule pas et se contente de me serrer un peu plus fort et de prendre ma tête entre ses mains... Ses paroles me touchent vraiment. Il n'y a que mes professeurs de danse qui m'ont dit à quel point je dansais bien, et les spectateurs qui viennent voir mes ballets mais ici, nous sommes dans un contexte totalement différent et le jeu m'épuise, je fonds petit à petit... " Et... Tu pensais que j'étais comment ? " " Un bad boy, gars. Mais t'es bien mieux comme ça. "
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ҩ Contenu sponsorisé
WHO'S THE BIG BAD WOLF ?


MessageSujet: Re: [PACÔME] 22.12, 11 H 57 [dancing queen...]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PACÔME] 22.12, 11 H 57 [dancing queen...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: INTERIEUR :: SALLE DE SPORT-